Traitement déchet

Écrit par les experts Ooreka

Le traitement des déchets suit un circuit précis :

Traitement des déchets en amont : particuliers et pros

Le traitement des déchets a lieu avant ou après la collecte. Il désigne l'ensemble du processus de distribution d'un déchet en direction du lieu de transformation ou stockage approprié. Cette tâche revient :

  • aux particuliers : le tri à la source,
  • aux professionnels : le tri à la source,
  • aux agents municipaux : après la collecte.

Le traitement des déchets par les particuliers

Les particuliers déposent leurs déchets dans des poubelles spécifiques. Voici quels sont les bons gestes de tri sélectif :

LE TRI SÉLECTIF

Déchets Poubelles
Verre (bouteilles, pots, bocaux). Conteneur particulier.
Emballages, papier, carton, plastiques (recyclables). Poubelle jaune.
Déchets ménagers non recyclables (tout-venant, sauf produits dangereux). Poubelle verte.

À noter : les particuliers qui disposent d'un jardin peuvent effectuer des opérations de compostage.

Traitement des déchets par les professionnels

Pour le professionnel, le traitement des déchets à la source, avec :

  • le triage,
  • ou le compostage.

Les gros producteurs sont contraints par la loi à trier « à la source ».

Incinération, stockage, valorisation : destination déchets

Une fois collecté, un déchet répond à une destination précise. Cette destination dépend du traitement subi :

  • l'incinération,
  • la méthanisation,
  • le stockage,
  • le compostage,
  • la valorisation,
  • le recyclage.

Un traitement mécanique ou biologique des déchets

Les agents municipaux en charge de la collecte des détritus et les entreprises spécialisées réalisent un traitement des déchets. Ce traitement est de deux ordres :

  • mécanique, tri à partir de vrac :
    • détacher les déchets recyclables des déchets non recyclables,
    • les acheminer vers le circuit de recyclage ou d'incinération,
  • biologique, fermentation anaérobique ou au compostage :
    • la fermentation anaérobique : production de terreau ou de biogaz,
    • compostage : production de compost.
Du composte srv007 CC BY-NC / Flickr

À noter : le traitement biologique peut s'effectuer « à la source » par le particulier, le paysagiste ou l'agriculteur, sans passer par un circuit de recyclage.

Traiter les déchets dangereux

Les déchets dangereux subissent un tri après la collecte afin de réduire leur dangerosité. Ce tri s'accompagne d'un traitement particulier et permet :

  • de réduire les risques sur la santé et sur l'environnement,
  • d'augmenter les possibilités offertes par les objets,
  • de réduire le volume des objets,
  • de valoriser les matériaux,
  • de produire de l'énergie à partir de ces déchets,
  • de diriger les déchets non recyclables vers un centre de stockage.

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !