Recyclage du papier

Écrit par les experts Ooreka

L'industrie papetière est la première industrie de recyclage en France.

Le recyclage du papier, comme le recyclage du bois et le recyclage du carton, préserve nos forêts.

Recyclage du papier : simple et peu coûteux

Les ressources en papier ne proviennent pratiquement plus des arbres, mais du recyclage. Le papier et le carton contiennent de la fibre de bois biodégradable qui favorise le recyclage :

  • recyclage facile ;
  • pas de substance toxique ;
  • possibilités de recycler plusieurs fois la même fibre.

Idéal pour la préservation des forêts

Le recyclage du papier permet de préserver les forêts. Sans cela, pour produire une tonne de papier, il faut :

  • 1,41 tonnes de bois ;
  • 48,2 m³ d'eau ;
  • 10,25 MWh d'énergie qui projettent 0,04 tonne de CO2 ;
  • 25 fois plus de déchets chimiques.

Cela coûte cher et impacte lourdement l'environnement. Au contraire, les arbres sauvés par le recyclage absorbent le dioxyde de carbone de l'air. Le recyclage de papier permet aussi de créer des emplois.

À noter : les Américains sont les mauvais élèves du recyclage du papier ; il faut couper chaque semaine 500 000 arbres, simplement pour produire les journaux du dimanche.

Papier des entreprises et particuliers : un tri nécessaire

Recyclage du papier Thinkstock

Le recyclage du papier ne peut s'opérer sans un tri sérieux en amont.

Recyclage du papier auprès des entreprises

Une entreprise consomme plusieurs tonnes de papier par an. En moyenne, un employé consomme 150 kg de papier par an.

La collecte est importante pour l'entreprise :

  • cela améliore son image de marque ;
  • cela réduit son empreinte énergétique.

Cela passe par plusieurs actions :

  • consommer le moins possible : l'incitation à ne pas imprimer de documents inutiles (email, etc.) ;
  • le tri sélectif : inciter les employés à jeter le papier dans un conteneur dédié et organiser son ramassage.

Les entreprises produisant des déchets de papiers de bureau sont désormais tenues de les trier à la source et d'organiser leur collecte séparément des autres déchets, à moins qu'ils ne soient traités sur place.

Cette obligation entre progressivement en vigueur selon le type d'établissement et l'effectif. Elle est entrée en vigueur le 1er juillet 2016 pour les administrations publiques de l'État et les établissements publics de l'État de plus de 20 personnes, ainsi que pour les autres entreprises avec un effectif d'au moins 100 personnes.

Elle entrera en vigueur le 1er janvier 2017 pour les entreprises d'au moins 50 personnes, et le 1er janvier 2018 pour celles de 20 personnes.

Particuliers : recyclage du papier auprès du consommateur

Au sein du foyer, également, il convient de prendre de bonnes habitudes. Ces habitudes commencent par une bonne information. Pour recycler, il faut placer le papier dans un conteneur dédié aux « papiers, journaux et magazines » :

  • le carton ;
  • les journaux ;
  • les magazines ;
  • les briques de lait ou de jus de fruits ;
  • les boîtes de céréales ;
  • les enveloppes blanches ;
  • les emballages cartons de yaourts, etc.

Attention : certains papiers ne se recyclent pas

Certains détritus en papier, qui contiennent des produits, ne doivent pas être jetés avec les papiers recyclables. Les principaux :

  • enveloppes kraft ou de couleur ;
  • papiers broyés ou en petits morceaux ;
  • papier carbone ;
  • papier calque ;
  • papier photo (argentique et pour imprimante) ;
  • papiers plastifiés ;
  • papier et carton souillé par la nourriture (nappes et serviettes en papier sales).

Recyclage de papier : mécanique, chimique ou thermique

Non seulement le recyclage du papier est facile, mais il peut se pratiquer de plusieurs manières.

Les 3 techniques de recyclage du papier

Trois méthodes sont possibles :

  • mécanique : récupérer son propre papier pour le réutiliser ;
  • chimique : le traiter pour lui donner une seconde vie ;
  • thermique : le brûler pour fabriquer de l'énergie, la valorisation énergétique.

Le recyclage mécanique reste marginal et le traitement chimique rejette du CO2 dans l'atmosphère et entraîne des déchets.

Recyclage du papier : le mode d'emploi

Le recyclage du papier entraîne peu de pertes, car 100 g de papier (bien trié) = 90 g de papier neuf.

Pour recycler le papier, la technique utilisée consiste à extraire la cellulose qu'il contient. Le recyclage du papier s'organise de la manière suivante :

  • après la collecte, le papier se retrouve au centre de tri ;
  • sur place, il est broyé et dissout dans de l'eau et des adjuvants pour le réduire en paillettes ou flocon ;
  • il est trituré ;
  • l'eau le sépare d'autres composants comme le plastique ou le verre ;
  • pour récupérer ces paillettes et les débarrasser des impuretés, il faut les passer au tamis ;
  • elles subiront ensuite un traitement chimique et thermique qui retire l'encre par flottation ;
  • enfin, les flocons sont séchés et transformés en bobines de papier neuf.

2 techniques de blanchiment du papier recyclé

Le papier recyclé peut être de couleur blanche ou colorée. Pour le blanchiment, il existe deux techniques :

  • la dissolution dans une pâte plus blanche ;
  • le blanchiment chimique : avec du peroxyde d'hydrogène.

Aboutissement du recyclage du papier : utilisations

Après cette étape de blanchiment, le papier recyclé rejoint les usines de papeterie pour être transformé en produit fini. Le papier recyclé offre de nombreux débouchés, il permet de concevoir :

  • fibres courtes et fines : papier hygiénique et mouchoir ;
  • carton ondulé ;
  • papier journal (80 % des journaux).

À noter : au bout de six à huit recyclages, le filtre de cellulose se raccourcit, si bien qu'il est impossible de recycler le papier indéfiniment. Il finit donc brûlé pour fabriquer de l'énergie.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
bertrand gonthiez

hydrogéologue, expert en gestion de l'eau pluviale | aquavalor

Expert

jean comptet

bureau d'études

Expert

jean marius d'alexandris

epuration biologique des eaux usées | lyseconcept

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !