Recyclage eau

Écrit par les experts Ooreka

L'eau devient une denrée rare dans certains pays et il importe de la préserver en la recyclant.

Contrairement au cycle de recyclage classique, le consommateur n'a rien à faire pour le recyclage de l'eau.

Recyclage de l'eau : nécessaire pour économiser l'eau

L'eau, une fois consommée, est altérée par l'homme.

Les eaux utilisées sont dites eaux usées

L'eau consommée est ensuite évacuée par les tuyaux dédiés aux eaux usées des lavabos et des douches ou baignoires. L'eau usée provient aussi :

  • de l'industrie,
  • de l'agriculture,
  • de la pluie,
  • des fosses septiques.

Des eaux impropres à la consommation

Ces eaux sont dites sales ou polluées parce qu'elles contiennent :

  • des matériaux organiques (nourriture),
  • des bactéries,
  • de la céramique,
  • de petits animaux (protozoaires),
  • du gaz méthane,
  • des toxines ou pesticides.

Ce mélange peut provoquer :

  • la destruction de la vie aquatique et de la biodiversité,
  • des maladies.

L'eau est donc acheminée à la station d'épuration pour subir un traitement qui la rend de nouveau propre à la consommation.

Station d'épuration : filtration, décantation, élimination

Une station d'épuration

Dans la station d'épuration, l'eau passe par différents traitements et étapes :

  • la filtration des objets : emballages, animaux morts, etc.,
  • la décantation : mélangée à des substances coagulantes et floculantes, l'eau perd 90 % de ses impuretés,
  • l'élimination des bactéries :
    • laquage : oxygénation naturelle,
    • biofiltres : les bactéries sont captées et filtrées par des substances naturelles, comme le sable, par exemple,
  • l'élimination de l'azote et du phosphore (non obligatoire) : traitement chimique aux algues.

L'eau est alors considérée comme purifiée.

Une mission de service public qui nous concerne tous

Les eaux usées sont récupérées par une délégation de service public directement dans les logements et les locaux professionnels. Le consommateur n'intervient pas dans cette chaîne, mais il peut, lui aussi, contribuer à lutter contre la disparition progressive des ressources en eau :

  • en limitant au strict minimum sa consommation : prendre des douches plutôt que des bains, couper l'eau lorsqu'il se lave les dents, installation de mousseurs sur les robinets, etc.,
  • en limitant son arrosage en période de sécheresse,
  • en récupérant l'eau de pluie de sa gouttière pour arroser ses plantes,
  • en faisant le choix de ne consommer que des produits bio et biodégradables.

Ces petits gestes pour la planète comportent des avantages non négligeables pour le consommateur :

  • le choix d'aliments et de cosmétiques naturels, sans pesticides plus sains,
  • une économie importante sur la facture d'eau.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
jackÿ rbt

retraité technicien de l'aéronautique | "banzaï"

Expert

AL
aurore l

agent d'etat civil | mairie

Expert

BP
bernard pailler

chef de chantier

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !