Sommaire

Le bois peut se recycler jusqu'à 3 fois.

Le recyclage de papier et le recyclage de carton s'inscrivent dans la conscience de tous. En revanche, la récupération de bois peine à s'imposer.

Récupération du bois : pas encore optimisée

Le marché du bois est en pleine expansion. Or, la production de bois réduit la taille des forêts, consomme de nombreuses matières premières (charbon, fioul et bois) qui rejettent du CO2. Ce matériau noble peut pourtant subir plusieurs types de valorisations et se recycler jusqu'à trois fois :

  • aujourd'hui en France, le recyclage du bois concerne 3,5 millions de tonnes de bois,
  • sans compter que la filière de récupération du bois crée des emplois.

Origine du bois à recycler : forêts, scieries, particuliers...

Sciure de bois

Le bois à recycler est utilisé de multiples manières aujourd'hui. Il provient :

  • de bois neuf : forêts, scieries,
  • de chutes de bois : industries de première et de deuxième transformation,
  • de rebuts de bois : chantiers, chemins de fer, particuliers (jardins et meubles).

Il existe plusieurs catégories de rebuts de bois :

  • les bois non contaminés, de classe A,
  • les bois faiblement traités,
  • les bois lourdement traités.

La collecte du bois pour le recyclage : particuliers et industriels

Suivant leur provenance, les bois sont traités de différente façon :

  • particuliers : dépôt le jour des encombrants, dépôt en décharge, compostage, poubelle à ordures ménagères (petits morceaux), combustion (règlementé),
  • industriels (la majeure partie) : via des sociétés spécialisées.

Récupération du bois : un traitement après tri

Une fois le bois collecté, un gros travail de tri s'impose :

  • les déchets non traités sont broyés,
  • les déchets traités sont conditionnés en vue d'un traitement de décontamination, puis du broyage.

Le bois récupéré ne peut pas être valorisé tout de suite, il doit passer par plusieurs étapes :

  • élimination des impuretés : fer, plastique, verre, non-ferreux, pierre,
  • criblage,
  • contrôle qualité.

 

Les différentes valorisations du bois collecté

Une fois bien trié et nettoyé, le bois rejoint différentes filières de valorisation.

Valorisation thermique : bois de combustion

28 % du bois collecté connaît une valorisation thermique. Destiné à la combustion, il permettra de produire de l'énergie :

  • dans l'industrie,
  • dans les bâtiments à usage collectif.

61 % du bois est recyclé et transformé

Le recyclage et la transformation permettent de fabriquer différents objets ou matériaux :

  • matières premières, papier carton et dérivés,
  • fabrication de panneaux à particules,
  • autre valorisation : nettoyage du sol, fumage des poissons et des viandes, fabrication de compost, fabrication de charbon, etc.,
  • pour l'agriculture et la fabrication de litière pour animaux,
  • pour la réparation et la réutilisation comme meubles ou palettes.

Récupération de bois : 440 millions de palettes par an

Les palettes de bois font l'objet d'une revalorisation importante qui concerne plus de 440 millions de pièces par an en France. Leur traitement et leur collecte sont opérés à part :

  • elles sont collectées et classifiées :
    • les palettes standards : réparées et réutilisées,
    • les palettes usagées ou hors format standard : valorisées :
      • broyage et ferraillage pour produire des panneaux à particules,
      • broyage et ferraillage pour produire de l'énergie par combustion,
  • elles sont vérifiées et éventuellement mises à niveau,
  • elles sont ensuite revendues.
Lire l'article Ooreka
Recyclage

Recyclage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les déchets et leur traitement
  • Des conseils sur le tri des déchets
Télécharger mon guide