Gestion des déchets hospitaliers

Sommaire

Les activités liées aux professions de la santé produisent des déchets dangereux. En effet, elles utilisent des produits chimiques, dont le traitement doit être soigneusement pris en charge.

Quels sont ces déchets et comment sont-ils éliminés ? Le point dans cette astuce.

Différents types de déchets hospitaliers

Il existe plusieurs catégories de déchets hospitaliers :

  • D'abord, les déchets banals. Certains sont recyclables (bois, papier, carton, etc.), d'autres ne sont pas valorisables (restes de repas, déchets de bureau, etc.).
  • Viennent ensuite les déchets dangereux, notamment les DASRI (Déchets d'Activités de Soin à Risques Infectieux. Ces déchets sont issus des activités de diagnostic, de suivi et de traitement, mais également de la recherche et de l'enseignement en médecine humaine et vétérinaire. Des déchets sont considérés comme DASRI s'ils contiennent des micro-organismes ou des toxines dangereux pour l'homme ou pour tout autre organisme vivant, ou s'ils sont des objets piquants ou coupants, des produits sanguins ou des déchets anatomiques humains.
  • Il faut également mentionner les déchets chimiques dangereux. Ils peuvent être issus d'activités diverses (désinfectants, produits de maintenance et d'entretien, etc.).
  • Enfin, les déchets radioactifs sont à manipuler avec une grande précaution. On distingue les déchets dont la période d'activité est inférieure à 100 jours, et qui sont stockés pendant toute la période nécessaire à leur "neutralisation", des déchets dont la période d'activité est plus longue, et qui nécessitent donc un traitement spécifique.

Nécessité d'une organisation rigoureuse

La diversité des déchets hospitaliers induit une organisation particulière de conditions et de rythmes de collecte :

  • Il est essentiel de veiller à ce que le tri des déchets hospitaliers soit le plus rigoureux possible, afin d'éviter tout risque sanitaire, mais également toute pollution de l'environnement.
  • Ainsi, la formation des personnes intervenant dans les filières de tri est primordiale.
  • En outre, l'identification rigoureuse des déchets à la source est indispensable afin d'optimiser le tri.

Traitement des déchets

Les différents déchets ne sont pas traités sur place :

  • Ils sont éliminés via les filières classiques de traitement des déchets.
  • Ils sont ensuite mis en décharge (traditionnelle, compactée ou après broyage), incinérés, ou éliminés par compostage.

Pour approfondir :

Recyclage

Recyclage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les déchets et leur traitement
  • Des conseils sur le tri des déchets
Télécharger Mon Guide